logo logo
Accessoires caméras
Amorce
AT Vision
Bobines
Bobines 16mm
Caméras Bauer
Caméras Nizo
Colle et Scotchs
Colleuses
Courroies Projecteur
Développement Labos
Entretien des Films
Films 16mm
Films Super8
Films_Double Super8
Films_Double8
Filtres
Lampes à miroir
Lampes ba15 P28 P30
Lampes excitatrices
Lampes halogènes
Lampes spéciales
Lampes supports
Lampes visionneuse
Livres
Pièces Bauer-Nizo
Pistage des films
Projecteur
Torches Eclairage
Visionneuse
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Vos Questions > Les griffes de projecteurs

Pierre Les griffes de projecteurs
29/12/2007 à 23:20
Bonsoir,

J’aurais besoin de vos lumières au sujet de ce que l’on appelle les griffes des projecteurs, car je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que cela désigne. Serait-ce – passez-moi l’expression – les « roulettes dentées » qui entraînent le film devant la fenêtre de projection ?

Autrement dit, quand on dit d’un projecteur qu’il possède deux griffes, c’est qu’il possède deux de ces roulettes, ou s’agit-il du nombre de dents de ladite roulette ?

J’ai lu que les projecteurs bi-formats 8 et super 8 comme celui que je possède, sont à déconseiller, car ils ne possèdent qu’une seule griffe, et accélèreraient l’usure du film. Ils seraient responsable de beaucoup plus de cassures, à la longue, que les autres projecteurs qui ne projettent que du 8 ou du Super 8. Pour le citer, mon projo est un Bell & Howell 20 XSL.

Merci d’avance
André RE: Les griffes de projecteurs
31/12/2007 à 00:01
Présenter un projecteur en quelques lignes...

Un projecteur se compose d'un axé débiteur dans lequel on met la bobine de film à projeter, d'un couloir de passage film dans lequel on aura la fenêtre de projection, d'une lampe, d'un obturateur, d'une optique, d'un système d'entraînement et d'un axe récepteur dans lequel on met la bobine ... réceptrice.

Pour l'avancement du film la pièce maîtresse est la griffe elle est sur la plus part des projecteurs actionnée par une came qui est fixée sur l'axe de l'obturateur actionné par le moteur, elle peut avoir une ou deux dents (ou picots) ce sont ces dents qui entrent dans les perforations du film.
Lors de sa rotation et pendant que l'obturateur masque la lumière venant de la lampe, la came fait entrer la (les) dent (s) de la griffe dans les perforations et en même temps déplace la griffe de haut en bas ce qui fait avancer d'une image le film devant la fenêtre de projection.
l'obturateur s'ouvre alors et la lumière passe a travers le film et l'objectif pour nous donner la belle image du super8 que nous aimons tant et bla bla..... pendant ce temps la came fait sortir la dent de la griffe des perforations et remonte la griffe à sa position haute pour que la dent se trouve en face de la nouvelle perforation et recommencer le cycle ci dessus décrit.

Pour améliorer ce mouvement on a mis 2 dents cela permet d'entraîner le film même si une des perforations est abîmée.
On a aussi mis sur certains projecteurs une roue avec des dents (débiteur) après la fenêtre de projection et avant l'axe de la bobine réceptrice c'est nécessaire sur les projecteurs sonores afin que le défilement au niveau de la tête de lecture magnétique soit linéaire.

Toujours pour améliorer l'entraînement on a mis une roue à dents (débiteur) avant la griffe.
Pour passer du déplacement continu fait par les roues dentées au déplacement saccadé ( image par image) fait la par la griffe ont crée, par des systèmes plus ou moins complexes de couloirs ou galets qui se rétractent une fois que le film est sorti à l'arrière du projecteur ou lorsque on bascule de la position introduction à projection, deux boucles de film une avant et une derrière le couloir de projection.

Sur les projecteurs bi format Normal 8 et super 8 et suivant leur fabricant on doit changer de couloir, de débiteurs ou les couloirs se déplacent et les cadres images changent parfois le passage du film est différent ou le débiteur arrière est déplacé.
Tout cela fait que ces projecteurs sont mécaniquement un peu plus compliqués à mettre en oeuvre ou-et a régler position de la griffe.. pour que la dent ou les dents puissent entrent et sortir des perforations sans les abîmer sans toucher sur le côté etc.. position latérale des débiteurs déplacement des débiteurs etc....

Dans l'idéal il faudrait avoir un projecteur sonore? pour chacun de deux formats avec une griffe à deux dents à déplacement rectiligne et deux débiteurs facilement escamotables , avec un couloir dont la partie fixe serait du côte porte objectif et le presseur du coté lampe, avec un porte objectif basculant pour un meilleur nettoyage, un bloc tête de lecture démontable avec un connecteur doré ...

Enfin un engin qui n'existe pas... un mélange de Bauer robuste et silencieux (griffe deux dents y compris sur les bi-format) de Noris (presseur côté lampe et porte objectif basculant) et de Visacoustic Braun ( bloc de têtes démontable bloc ampli compact faible ronfle ) ...

En conclusion rapide je dirais un projecteur à une seule griffe avec une ou deux dents ... ( qualité--> les 16mm Bauer ont une griffe a deux bras ce qui donne un déplacement rectiligne aux dents et il y sur certains jusqu'à 4 dents ! ) les roues dentées(débiteurs) aident à l'entraînement du film mais certains n'ont pas comme le Bauer T82 ils a lui des ressorts "amortisseurs en plastique" qui font le même office.

Je ne sais ce que vaut votre Bell et Howell je ne connais pas du tout .. s'il y une seule dent sur la griffe si elle est étroite et tranchante si le couloir se déplace pour changer de format etc...

PS j'ai simplifié énormément : le système d'obturateur le rôle des pales et leur nombre le déplacement de la griffe la came et sa forme double came... le système des boucleurs et rattrapage des boucles l'escamotage des débiteurs sans oublier le cabestan (motorisé ou non) indispensable pour les projecteurs sonores ...
Pierre RE: Les griffes de projecteurs
31/12/2007 à 11:24
Un grand merci pour votre réponse !
Effectivement, tout est exactement comme vous le décrivez. La griffe de mon projecteur ne possède donc qu'une seule et unique dent. Y a-t-il un risque cependant ?
André RE: Les griffes de projecteurs
04/01/2008 à 12:51
Je ne peux pas précisement répondre pour votre projecteur que je ne connais pas..
Pour les projecteurs dont la griffe a une seule dent et suivant la forme le mouvement et l'épaisseur de la griffe cela peut plus ou moins déformer (marquer) les perforations et s'il n'y a pas de débiteurs avant et arrière le film risquer de se bloquer lorsqu'il y aura des perforations abîmées.
Si il y a des débiteurs, eux ils vont, en cas de perforations abîmées ou cassées, continuer a pousser le film dans le couloir et la dent de la griffe doit arriver par tomber sur une perforation correcte et entraîner le film ... ceci modifie la forme des boucles jusqu'à produire une image sautillante ou instable .. le boutons de rattrapage de boucle ( s'il en a un ) permet de refaire la forme des boucles et corrige cela .. parfois un simple arrêt -démarrage de la projection peut reformer les boucles si non il faut arrêter et déplacer d'une ou plusieurs images à la main la boucle trop tendue..
Un projecteur avec griffe a deux dents entraînera correctement s'il y a une seule dent de cassée si il y a deux cela peut parfois entraîner grâce au ressort d'amortissement cité plus haut ( exemple sur les Bauer qui n'ont pas de débiteur avant la griffe ) au delà cela est plus improbable .. mais surtout la force de traction du film étant répartie sur deux dents ils abîment moins les perforations ... tout cela est plutôt visible après de multiples passages

Ce sujet a été vu 4497 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Films Super8 Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Petites Annonces Contact Articles News de Tout & Partout La Boutique Ciné-Super 8 Section Tests Location matériel Cinéma Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales Accessoires caméras Amorce AT Vision Bobines Bobines 16mm Caméras Bauer Caméras Nizo Colle et Scotchs Colleuses Courroies Projecteur Développement Labos Entretien des Films Films 16mm Films Super8 Films_Double Super8 Films_Double8 Filtres Lampes à miroir Lampes ba15 P28 P30 Lampes excitatrices Lampes halogènes Lampes spéciales Lampes supports Lampes visionneuse Livres Pièces Bauer-Nizo Pistage des films Projecteur Torches Eclairage Visionneuse