logo logo
Accessoires caméras
Amorce
AT Vision
Bobines
Bobines 16mm
Caméras Bauer
Caméras Nizo
Colle et Scotchs
Colleuses
Courroies Projecteur
Développement Labos
Entretien des Films
Films 16mm
Films Super8
Films_Double Super8
Films_Double8
Filtres
Lampes à miroir
Lampes ba15 P28 P30
Lampes excitatrices
Lampes halogènes
Lampes spéciales
Lampes supports
Lampes visionneuse
Livres
Pièces Bauer-Nizo
Pistage des films
Projecteur
Torches Eclairage
Visionneuse
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Films super8 en ligne > clip super 8

CécileRavel clip super 8
10/04/2013 à 22:29
http://vimeo.com/63507814. Bonjour, le nouveau clip du chanteur Joseph d'Anvers, "Les cicatrices", réalisé par mes soins, est entièrement tourné en super 8 (PLus X, Velvia Chrome D 50 et Ekta100D). Aucune retouche couleur sur ce film, numérisé par Family Movie en HD. Comme d'habitude, la 100D et la Chrome D donnent des résultats époustouflants en basse lumière ou dans de situations de contrastes exacerbés. On peut obtenir de véritables monochromes. "Les cicatrices" feront partie de la prochaine tournée de Joseph d'Anvers, inspirée par le roman "Dead Boys" de Richard Lange, autour de l'errance américaine et des désillusions. J'ai donc travaillé à partir d'archives personnelles tournées dans les déserts américains (Death Valley en Californie, route de Barstow, Nevada) et à Las Vegas, mêlées à une séquence fantôme dûe à un mauvais entrainement du film ainsi qu'aux prises de vue sur scène du chanteur. La densité du grain, les saturations chromatiques, la présence de la perforation sur les images d'archives me permettaient de dialoguer avec les paroles évoquant des "anges" disparus, "des images calcinées" et de coller au goût de cendre des Dead Boys. Je me suis limitée à des apparitions très fugaces de figures féminines, et concentrée sur la matière sèche et crevassée des sierras, métaphore des cicatrices de la peau et de l'âme.
smarti RE: clip super 8
12/04/2013 à 09:23
Magnifique ce super 8 court et musical, Cécile !! Un très beau moment de poésie à fleur de peau "argentique" .
l'industrie du clip (et de la pub) ont tellement pompé sur tout ce qu'il y avait de novateur dans le ciné expérimental - mais pour en faire uniquement des tics visuellement accrocheurs - que voilà proposé un juste retour des choses. C'est un vrai plaisir de voir qu'on utilise toujours le super 8 dans ses capacités les plus subtiles.
et puis grâce à cet envoi via Vimeo, on peut goûter à tes autres films. Il faut vraiment les voir et les revoir! Il y a là une grande oeuvre, un regard unique, personnel et profond, superbement articulé et entièrement dédié à notre précieux médium. Que demander de plus ? Que ça continue ... encore bravo et merci !

Qu'elle est la part du montage manuel (visionneuse et colleuse) et numérique (AVID? Final Cut Pro?) dans celui-ci ? Il me semble que les glissements de couleur sur les noirs et blancs ne peuvent pas être réalisés au tournage ??
Me trompe-je? La numérisation finale en HD est excellente !!
Comment vas-tu faire maintenant que la 100D a disparu ? Vas-tu utiliser les autres inversibles couleurs (Cinevia, Kahl, Agfa) encore disponibles sur le site de notre cher André?

De mon côté, tu sais que cette 100 D ne m'a jamais beaucoup convaincue. Je regrette bien davantage la 64T et la divine K40 !!
Mais n'en parlons plus, je vais tâcher d'explorer davantage le Noir et Blanc Tri X et les négatifs ...

A suivre donc
et toujours superhuitement , Stef
const RE: clip super 8
21/04/2016 à 10:15
Bonjour Cécile
magnifique clip, j'ai une question technique à te poser (meme si ce n'est pas l'endroit)
Comment as tu fait pour insérer les images qui sautent verticalement, j'adore!
Constance
CécileRavel RE: clip super 8
21/04/2016 à 11:56
Bonjour, merci pour ces retours (je ne les découvre qu'aujourd'hui).
Concernant le montage, je ne monte que très basiquement avec une vieille version d'e-movie. J'ai effectivement mis en boucle des tous petits morceaux d'accidents dans ma caméra: lorsque l'image saute, ce sont des défauts d'entrainement de ma caméra Beaulieu au début de plusieurs plans qui étaient invisibles, mais visibles grâce à la numérisation (faite par Family Movie). Les glissements de la couleur sur le noir et blanc sont tout simplement liés aux quelques fondu-enchaînés des plans en noir et blanc vers la couleur. Tout le reste est brut (un seul ralenti à la fin du film). J'évite lorsque je monte, de rajouter des effets qui ne sont pas sur ma pellicule, mais le montage du clip a imposé d'autres nécessités...

Ce sujet a été vu 2505 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Films Super8 Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Petites Annonces Contact Articles News de Tout & Partout La Boutique Ciné-Super 8 Section Tests Location matériel Cinéma Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales Accessoires caméras Amorce AT Vision Bobines Bobines 16mm Caméras Bauer Caméras Nizo Colle et Scotchs Colleuses Courroies Projecteur Développement Labos Entretien des Films Films 16mm Films Super8 Films_Double Super8 Films_Double8 Filtres Lampes à miroir Lampes ba15 P28 P30 Lampes excitatrices Lampes halogènes Lampes spéciales Lampes supports Lampes visionneuse Livres Pièces Bauer-Nizo Pistage des films Projecteur Torches Eclairage Visionneuse