logo logo
Accessoires caméras
Amorce
AT Vision
Bobines
Bobines 16mm
Caméras Bauer
Caméras Nizo
Colle et Scotchs
Colleuses
Courroies Projecteur
Développement Labos
Entretien des Films
Films 16mm
Films Super8
Films_Double Super8
Films_Double8
Filtres
Lampes à miroir
Lampes ba15 P28 P30
Lampes excitatrices
Lampes halogènes
Lampes spéciales
Lampes supports
Lampes visionneuse
Livres
Pièces Bauer-Nizo
Pistage des films
Projecteur
Torches Eclairage
Visionneuse
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Vos Questions > choix de la pellicule pour super 8 N&B

jeanne choix de la pellicule pour super 8 N&B
28/03/2008 à 17:03
Bonjour
j'ai une camera super 8 canon 514XL que je viens d'acheter, je ne l'ai jamais utilisée encore
quelle pellicule acheter selon vous, pour filmer en N&B, daylight?
merci!!
André RE: choix de la pellicule pour super 8 N
31/03/2008 à 01:14
La Canon 514 n'accepte que les pellicules de sensibilité 40 et 160 ASA en noir et blanc la pellicule qui pourrait correspondre est la TriX sa sensibilité est très proche elle est de 200 ASA sans filtre de conversion (filtre sur la position lampe) et tournage en extérieur éclairage jour.
La sensibilité de la Tri X avec un éclairage par torche Température de couleur 3200° est de 160 ASA et correspond donc à la sensibilité pour laquelle elle était prévue le filtre doit aussi être mis en position lampe.
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
31/03/2008 à 23:23
Bonsoir Jeanne, bonsoir André, bonsoir tout le monde.
Après lecture de votre pertinente réponse à Jeanne, André, une idée m'a traversé l'esprit ; Je crois que votre réponse à mon avis de technicien pourrait éventuellement intéresser Jeanne, moi bien sûr... et pourquoi pas d'autres fanas de notre bon vieux ciné ?
Nous notons bien que le film noir et blanc triX a une sensibilité de 200ASA à la lumière du jour (température de couleur de 5500°), et que sa sensibilité passe à 160ASA sous éclairage de tungstène (température de couleur 3200°).
Je suppose bien entendu que le chargeur de ce film a son encoche de reconnaissance de stabilité de 160ASA... Est-ce vrai André ?
En ce cas toute caméra du type XL se voit chargée en 160ASA et est prête à asservir sa prise de vue à cette sensibilité ; ce qui confirme bien votre avis qu'elle est parfaitement adaptée à une prise de vue sans son filtre 85 incorporé (donc en position lampe) d'un sujet éclairé au tungstène (par projecteur halogène, par exemple) : OK ?
A mon avis, pour respecter cette sensibilité de 160ASA en lumière du jour il faut et il suffit donc que "tout se passe comme si" la caméra et le film se croient éclairés au tungstène.
Des solutions consisteraient donc tout simplement, lors des prises de vues à la lumière du jour :
1- Au plus économique mais très probablement suffisamment, de filmer avec le filtre 85 (conversion de 5500° en 3400° des films type A) de la caméra en service ; donc inverseur en position "soleil". Cette première solution devrait, en "jaunissant" le soleil, porter la sensibilité du film TriX entre 160 et 200ASA (Mr de la Palisse n'aurait pas dit mieux).
2- Plus élégamment (comme le suggère KODAK pour les films type B équilibrés à 3200°comme le 64T, mais sans oublier que nous sommes en noir et blanc), de mettre la caméra en position "soleil" (son filtre 85 en service) et visser en plus un filtre type 81A à l'avant de l'objectif pour que l'ensemble des 2 filtres nous rapprochent de la conversion de 5500° à 3200° et tirent la sensibilité de notre TriX vers 160ASA.
3- Encore plus élégamment de convertir les 5500° en 3200° directement par un filtre extérieur en éliminant le filtre 85 interne à la caméra (caméra en position "lampe") et en vissant un filtre 85B à l'avant de l'objectif.
Qu'en pensez-vous ?
Vos deux solutions sans problème, André, et peut-être ces trois autres solutions, assureraient donc encore l'usage optimum de nos bonnes vieilles caméras XL... décrétées hors service.... par combien de gens "très compétents" ???
J'espère que Jeanne comprendra quelque chose à mon charabia technique ; en tous cas je reste cinématographiquement à votre disposition, bien sûr.
Cordialement,
Jean.
André RE: choix de la pellicule pour super 8 N
01/04/2008 à 11:42
Bonjour Jean, Jeanne et tous,
Je vois Jean que vous êtes aussi précis... plus j'avance dans mes recherches pour pouvoir répondre correctement sur le forum et plus j'en apprends ...
Si on regarde les infos que donne Kodak sur le film il s'avère que ce film est un peu moins sensible à 3200° .
Si on utilise un filtre 85 ou 85B la perte en diaph est de 2/3 et on passerait de 200ASA à 125 ASA et non pas 160..
Mais tout cela est presque trop précis, plus précis, par exemple, que la tolérance que se donnaient les fabricants lors des réglages des cellules des caméras.
En simplifiant le TriX peut être employé sur les anciennes caméras qui utilisaient des films 40 et 160 asa .
Si la caméra est parfaitement étalonnée sur la valeur optimale le film aura une très légère surexposition si on ne met pas le filtre de conversion (position lampe ) et une légère sous-exposition si on met le filtre ( position soleil ).
Encore une fois une surexposition ou sous exposition de 1/3 de diaph est pour moi imperceptible et pourra être corrigée au goût de chacun en final.
Ceci dit il faudra que je teste tout cela au moins une fois ..Les tests des pellicules couleur sont faits j'attends le retour du labo prochain test les pellicules noir et blanc et après les négatives 200 et 500 ... patience résultats bientôt.
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
01/04/2008 à 12:27
Merci André ; z'êtes un chef !
Mis à part que je prends bonne note de vos toujours précieux renseignements techniques, une conclusion énorme se fait jour : les caméras XL sont encore employables, et bien employables. Pas question d'écouter ceux qui veulent nous les faire abandonner ou nous les acheter... au "meilleur" coût... pour eux.
Vous voyez, Jeanne, que votre caméra vaut toujours de l'or ?
Bons films !
Bien cordialement,
Jean.
Jean-Michel RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 14:43
Pour ma part j'ai tourné 4 cartouches NB ce mois-ci, deux Plus-X 7265 et deux Tri-X 7266.

André a parfaitement raison, le filtre intégré en place fait perdre à la Tri-X plus de sensibilité que la perte de lumière qu'il engendre, ce qui crée une légère sous-exposition. A l'usage ce n'est pas un problème car, précisément, ce filtre se comporte pratiquement comme un jaune/orangé en assombrissant un peu le ciel et en apportant de la lumière sur les tons chauds.

Evidemment, le problème essentiel tourne autour de la "trop" forte sensibilité du film en extérieur. Pour ceux qui ont un obturateur variable, c'est le moment de s'en servir, pour ceux dont la caméra en est dépourvue, il faut chercher un autre moyen, d'autant plus que rares sont les caméras dont l'objectif atteint ou dépasse f/22. Qui plus est à ces faibles ouvertures, la moindre variation d'ouverture se traduit par des pompages lumineux, et la forme du diaphragme étant rarement un Iris, il y a une diffraction qui se traduit par une perte de netteté.

Pour ma part je résoud ce problème avec un filtre polarisant (circulaire en l'occurrence). Il faut faire attention à ce que le filtre ne tourne pas avec l'objectif en cas de zoom ou de mise au point.

A l'extreme, on peu monter deux polarisants l'un par dessus l'autre, on obtient un assombrissement variable, allant jusqu'à un obscursissement presque total, mais ce n'est guère maniable !
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 15:18
Bonjour à tous.
Merci, Jean-Michel ; votre réponse m'est précieuse. Jecrois que toutes les réponses apportées à la question de Jeanne va profiter à plus d'un amoureux de notre bon vieux ciné.
Libre à vous, bien sûr, de me répondre si vous en avez envie ; mais n'étant pas du tout spécialiste en optophotographocinématographie je vous pose à vous deux deux questions qui vont peut-être vous sembler "enfantines":
- Les caméras dites XL que j'évoque dans mon bla bla bla ne sont - elles pas systématiquement caractérisées par leur obturateur variable ?
- Pour un opérateur qui ne possèderait pas de polarisant circulaire (voire 2 associés qui lui permettrait de merveilleux fondus), ne pourrions-nous pas adopter un compromis pour le triX (entre aucun filtre causant une surexposition et le filtre 85 de la caméra provoquant une sousexposition) en vissant un filtre moins ambré, par conséquent un 81AouBouC devant l'objectif ? Auriez - vous fait ce genre d'essai ?
Jean-Michel RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 16:05
J'attends la réponse d'André avec impatience, je crois qu'elle nous apportera beaucoup !

En attendant, quelques éléments de réponse :

1) XL voulait dire eXisting Light. ces caméras ont un obturateur plus ouvert que la norme, afin d'abaisser de fait la vitesse de prise de vue de chaque image, sans toucher à la cadence. Comme l'obturateur fait largement plus des 170° habituellement rencontrés, il en fait souvent 225, il n'est pas possible qu'il soit variable, sauf à le construire "multi-pales", en effet, la pale de fermeture devrait faire moins de (360-225) et du coup elle ne permettrait pas de fermer l'obturateur complètement.

2) Je n'ai pas fait d'essai d'empilages de filtres autres que des polarisants, et d'une façon générale je préfère utiliser le filtre interne de la caméra qui, là où il est situé, génère moins de réflexions parasites qu'un filtre externe.
Très sincèrement, la lattitude de pose de la Tri-X Reversal est amplement suffisante pour que le petit écart d'exposition soit quasiment imperceptible à la projection.
A l'usage, cela conduit à ce que les scenes d'intérieur soient un poil sombres, ce qui finalement est le reflet de la réalité !
En extérieur, je mets autant que possible le filtre 85 intégré à la caméra, car il donne de la densité au ciel, fait bien ressortir les nuages et les pierres, tout en donnant une bonne lumière sur les visages.
J'y ajoute presque systématiquement le polarisant (ça ne coute qu'une 20aine d'euros de nos jours) autant pour ses qualités optiques (transparence de l'air dans les lointains, élimination des reflets génants.....) que pour son affaiblissement en terme de lumière !

3) Il y a une autre voie que la Tri-X !
La Plus-X existe également ! On trouvait, on en trouve encore un peu, une Plus-X 7276 qui faisait 50 ASA en lumière du jour et 40 en Artificiel.
Elle est pratiquement utilisable "telle que" dans une caméra prévue pour le 40 Asa.
La Plus-X actuelle (7265) est donnée pour 100 Asa en lumière du jour et 80 en Tungstène.
Le fond du problème est de savoir à combien la caméra va l'exposer....
Si elle la détecte comme une "40 ASA", c'est le cas de ma Microflex par exemple, il suffit de préciser au laboratoire qu'elle a été exposée à 40 Asa.... Bien sur il faut se renseigner avant auprès de son Labo préféré pour voir s'il est d'accord !

En fait, du moment que c'est la même caméra qui tourne toutes les scenes, le spectateur assimile très bien les petites différences d'exposition. L'oeil, et surtout le cerveau, déduit que si c'est un peu noir, c'est qu'il faisait sombre, et que si c'est clair c'est qu'il faisait beau temps. Le noir et Blanc "s'interprete", contrairement à la couleur; le vrai piège ce sont les éclairages forts et uniformes, avec les ciels sans nuages, qui créent des images plates et sans vie, dont on n'arrive pas à interpreter si il faisait tres beau ou très moche..... d'où l'intérêt du filtre 85 qui redonne des contrastes, en éclaircissant le sable et en fonçant la mer par exemple.

Attention aussi au suivi de qualité de son Labo. Une fois qu'on en a trouvé un bon, il faut le garder !!!!
André RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 16:41
Bonjour à tous,
Juste quelques précisions les caméras XL n'ont pas d'obturateur variable et ouvrent à 225°si je me souviens bien.

Les caméras avec un obturateur variable dans mes deux marques fétiches ...
chez Bauer les Royal (anciennes mécaniques et nouvelle électroniques CR8E par ex) les obturateurs ouvraient à 170° et la A508-A512
chez Nizo la famille 560-561-800-801-et Pro avaient un obtu avec les mêmes caractéristiques.
D'accord avec Jean Michel quant à l'utilisation des filtres polarisants et 85 de la caméra et aux latitudes de pose des films N&B TriX et Plus X
Dernière précision sur les Bauer la Plus X 100 ASA est considérée comme une pellicule 160 ASA et donc sous exposée de 2/3 de diaph pour une caméra réglée sur du 40-160 ASA .
Jean-Michel RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 16:56
Merci André !!

Donc pour une Plus-X exposée à 160 Asa, deux solutions :

1) S'entendre avec le Labo pour un développement poussé

2) Utiliser le correcteur d'exposition de la caméra (si elle en est pourvue) sur 1/2 diaph en +.

De toutes façons, il semble que cette Plus-X 7265 ait une très grande latitude d'exposition, j'attends un retour de Labo cette semaine avec des sujets très variés en terme de lumière, tournée avec ma Leicina.
Je vous raconterai !
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
02/04/2008 à 19:11
Merci André, merci Jean-Michel.
Comme quoi il a suffit que je balance une petite ânerie dans le Forum pour que tout le monde profite de vos deux cours magistraux.... Je crois que le petit message de Jeanne a déclenché une réaction en chaîne !
Sans vouloir abuser de vos précieux services, Jean-Michel, André, je crois que nous comptons tous sur vous pour prendre connaissance de vos prochains résultats.
Pour ma part je suis donc fin prêt à attaquer le noir et blanc dès maintenant... la Classe Artistique, quoi !
Jusqu'à présent je ne faisais que de la couleur avec mes deux SANKYO adaptées à 40,64,100 et 160, et avec ma BAUER C8 macro étalonnée pour 64T (et 250T??) par notre Ami André. Grâce à vous la CANON AF 310XLS et la BELL&HOWELL T50XL vont sortir du placard de l'oubli....
Avec toute mon amitié,
Jean.
Jean-Michel RE: choix de la pellicule pour super 8 N
03/04/2008 à 09:58
Hier soir en rentrant à la maison, bonne surprise, la Plus-X 7265 que j'avais envoyée à développer est revenue du Labo !

Conditions de tournage : camera Leitz Super RT1, journée du 13 Février 2008, temps lumineux mais brumeux dans les lointains, prise de vue étalée de 17h00 jusque 19h00, soleil couché mais encore de la lumière (nuit Américaine).
La Plus-X 7265 surprend dès les premières secondes de projection par une image détaillée, au grain très fin, un peu plus perceptible dans les hautes lumières. Le noir est profond, les hautes lumières ne sont jamais brûlées, il y a une large gamme de gris.

Du point de vue de l'équilibre chromatique, bien qu'il s'agisse d'un film Panchromatique, il semble qu'il soit assez peu sensible au rouge, presque comme un Ortho-Panchro, en conséquence, les vêtements rouges ressortent très sombres, tout particulièrement sans filtre.
Le quartier du Sacré-Choeur à Paris ressort de manière spectaculaire avec des équilibres tonaux saisissants qui rappellent Doisneau (même si je suis loin d'être aussi bon cadreur !), c'est du VRAI Noir & Blanc, et il faut voir passer dans la rue une voiture récente pour voir qu'il s'agit d'un film moderne !

Attention au Noir & Blanc qui nécessite une approche différente en fin de journée : en couleurs, c'est facile, la balance se décale vers le "chaud" à mesure que le soleil approche de l'horizon, le spectateur comprend que la journée se finit. En Noir & Blanc il n'en est rien, et les modifications d'équilibres chromatiques ne sont perceptibles que par un oeil exercé. Il faut donc escamoter le filtre de la caméra "au jugé", en gros lorsque les ombres sont tellement allongées qu'un personnage au sol n'en a plus ; cela permet d'être "raccord" en terme d'équilibre.

J'ai été très agréablement surpris du comportement de cette émulsion en présence de lumières composites, et de son exceptionnelle latitude de pose.
Une séquence dans le métro Parisien à 18 im/s et une caméra qui est tout sauf "XL", sous exposée de plus d'un diaph est parfaite ! De même le quartier du Marché St Pierre de nuit (Américaine...) et seulement éclairé par les devantures de magasins est superbe. La petite perte de sensibilité de cette pellicule en Tungstène crée seulement une image légèrement plus sombre mais absolument pas bouchée, c'est exactement le but recherché en Noir & Blanc !! J'avais contrôlé les lumières au posemètre, il aurait fallu tourner en 9 im/s à 1,4, j'ai tourné à 18 im/s à 2,0 (en diaph manuel pour ne pas que la cellule réagisse devant les spots)...... et c'est nickel !

Conclusion : exposée à 100 Asa, cette Plus-X offre un rendu magnifique (avec mon Labo préféré en tout cas). Pour ceux qui ont une caméra qui l'exposerait à 160 ASA, il suffit de jouer sur le correcteur d'exposition de la Caméra pour surexposer d'un demi-diaph en laissant le filtre 85 en place si la caméra ne l'escamote pas de force en présence d'un chargeur de ce type (je ne connais pas les Bauer et Nizo désolé mais je sais que c'est du très bon matos).
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
03/04/2008 à 16:32
Merci, Jean-Michel; monDieu, quel rapport vous nous avez balancé là !
En ce qui me concerne ce n'est pas une perche que vous me tendez, mais un poutre, pour mon adoption imminente du Plus-X (7265).
A priori, mon usage d'une SANKYO MF606 avec son palpeur (en marches d'escalier) compatible 100ASA devrait être du "sur mesure" à condition que le chargeur du Plus-X (7265) ait bien l'encoche 100ASA : Est-ce le cas, Jean-Michel ?
D'autre part, André m'ayant étalonné ma BAUER en 64ASA je vais extrapoler vos premiers renseignements en bidouillant l'encoche du chargeur pour forcer le palpeur de la BAUER sur 64ASA (ne pas le laisser aller sur 250ASA) et filmer avec son filtre 85 en service et un polarisant circulaire à l'avant de l'objectif.
Me gourre-je. ou ne me gourre-je pas ?
Bien cordialement à tous,
Jean.
Jean-Michel RE: choix de la pellicule pour super 8 N
03/04/2008 à 16:52
Sur ce point, André connait certainement les machines en question bien mieux que moi !
Je pense que pour la Sankyo ce devrait être sans souci. Pour la Bauer, que je ne connais pas, y a t il possibilité de corriger l'exposition ? Parce que si c'est le cas, autant lui laisser croire que c'est du 250 Asa et corriger d'un diaph ?
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
03/04/2008 à 17:33
Merci encore, Jean-Pierre, et à la prochaine.
Toutes mes excuses auprès de Jeanne pour avoir si souvent dépassé sa question originelle.
Tous mes remerciements à André de nous mettre une tel "outil" à notre disposition.
Bien cordialement à tous,
Jean.
André RE: choix de la pellicule pour super 8 N&B
04/04/2008 à 11:26
Bonjour à tous,
Les caméras Bauer récentes ont pratiquement toutes un bouton cellule manuelle-cellule automatique qui permet d'agir sur le diaphragme mais bien sur il faudra pour chaque plan ajuser la cellule manuellement.

Ne pas oublier que le fait de mettre des filtres polarisants ou autres, à l'avant de la caméra en position cellule automatique ne change rien à la quantité de lumière qui va arriver sur le film puisque la "cellule" est automatique elle va ouvrir plus le diaphragme ( sauf bien sur s'il est déjà completement ouvert ou presque) .

Ajouter des filtres gris ou polarisants peut être aussi intéressant pour augmenter l'ouverture du diaphragme et diminuer la profondeur de champ.

Dans le cas des pellicules Plus X et Tri X le fait de mettre un filtre correcteur de température de couleur change un peu parce qua la pellicule est un peu moins sensible au rouge
Jean RE: choix de la pellicule pour super 8 N
04/04/2008 à 14:21
Merci André.
Jean content ! Jean content !
A la prochaine, sur le super 8.
Amicalement,
Jean.
Jeanne RE: choix de la pellicule pour super 8 N&B
26/11/2008 à 15:56
Bonjour!!

Apres des mois et des mois d'absence, je retrouve les reponses dans ce forum, genial!
c'etait moi qui avais posé la premiere question en debut de debat, et puis c devenu tellement technique... que je ne comprenais plus tout... mais c passionant! cela fait des mois.. depuis j'ai tourné un peu en super 8, mais suis restee longtemps sans y toucher, et j'ai oublié des trucs. je crois me souvenir et je voulais etre rassuree par vos conseil

Camera Super 8 Canon 514XL
avec Tri-X daylight
Filtre: je mets sur le filtre LAMPE meme si je suis en DaightLight, non?
Diaph: je pointe la cam vers l'objet filmé et puis je descends d'un diaph pour avoir la bonne lumiere non?
(je tourne en 18 i car sur la cam il n'y a que 18 ou 9)

Par contre je vais utiliser pour la 1ere fois la Ektachrome 64T, les reglages sont pareil?

MERCI!!
Jeanne

Ce sujet a été vu 3495 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Films Super8 Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Petites Annonces Contact Articles News de Tout & Partout La Boutique Ciné-Super 8 Section Tests Location matériel Cinéma Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales Accessoires caméras Amorce AT Vision Bobines Bobines 16mm Caméras Bauer Caméras Nizo Colle et Scotchs Colleuses Courroies Projecteur Développement Labos Entretien des Films Films 16mm Films Super8 Films_Double Super8 Films_Double8 Filtres Lampes à miroir Lampes ba15 P28 P30 Lampes excitatrices Lampes halogènes Lampes spéciales Lampes supports Lampes visionneuse Livres Pièces Bauer-Nizo Pistage des films Projecteur Torches Eclairage Visionneuse